LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY
Paroles : Bernard Bluteau / Musique : Paul Glaeser
Patientez pendant le chargement du fichier son


J'efface par audace
Le portrait triste de Dorian
Alors se lasse le dilemme
Je t'aime, je t'aime
Je me damne,
au sommeil triste de mon âme

Quelle est ma jeunesse
C'est peut-être un secret
J'ai pour toute faiblesse
La même idée que Dorian Gray

Quelle est ma jeunesse
C'est peut-être un secret
J'ai pour toute faiblesse
La même idée que Dorian Gray

J'écris en silence
Une symphonie un peu charnelle
Alors tu danses, inhumaine,
je t'aime, je t'aime
Je t'appelle,
à quoi je pense dans tes ailes

Ma bouche sur tes cris
Où je te couche, tu gémis
Alors s'entrouvre le miroir,
je t'aime, je t'aime
Effacé, l'anathème de Dorian Gray

Quelle est ma jeunesse
C'est peut-être un secret
J'ai pour toute faiblesse
La même idée que Dorian Gray

Quelle est ma jeunesse
C'est peut-être un secret
J'ai pour toute faiblesse
La même idée que Dorian Gray

Tes plaies se referment
Bonheur taché, oh tu saignes
Alors s'éteignent les caresses,
je t'aime, je t'aime
Le portrait toujours s'efface,
bas le masque...

Quelle est ma jeunesse
C'est peut-être un secret
J'ai pour toute faiblesse
La même idée que Dorian Gray

Quelle est ma jeunesse
C'est peut-être un secret
J'ai pour toute faiblesse
La même idée que Dorian Gray